Un chien peut être pénible… même à Noël !

Titre étrange qui peut parler à beaucoup de monde mais pour moi c’est l’occasion d’exprimer un ressenti général par rapport aux demandes que nous rencontrons actuellement à propos de l’éducation des chiens.

Un chien a besoin de compréhension

En ce moment, en période de fêtes de façon générale, j’ai l’impression que les humains sont moins patients. Que tout doit aller vite, même l’éducation ou la rééducation d’un chien que l’on ne respecte pas toujours.

Un chien qui sert pourtant depuis des mois ou des années de décharge émotionnelle est d’un coup trop compliqué et on pense à l’abandon ou l’euthanasie directement.

Oui votre chien mérite que vous preniez le temps de le comprendre, de l’éduquer, de « l’écouter ». Quand on prend la peine d’entrer dans le monde canin, de s’intéresser à son chien, c’est tout un nouveau monde qui s’ouvre, et quel monde !

Alors pendant les fêtes ou non, votre chien a besoin de cette compréhension de votre part. Ce que vous voyez comme des bêtises ne sont pour lui que des réponses qu’il peut apporter à quelque chose, il fait ce qu’il peut !

Un chien a besoin de temps

En plus de la compréhension, la modification des habitudes du chien prend du temps. Encore plus si on doit changer un état émotionnel.

Par exemple : mon chien a peur des autres chiens. On aura beau être le meilleur éducateur canin de l’univers, le changement dans l’esprit du chien pour que ses congénères deviennent des super potes prend du temps.

Votre chien est un être vivant et je n’aurais jamais pensé écrire ces lignes en écrivant ce métier, mais beaucoup semblent l’oublier.

Prenez le temps d’aider votre chien, vous l’avez choisi, vous l’avez souvent élevé, accompagnez le dans sa vie globale, ne cherchez pas seulement les bons moments, les « mauvais » font aussi partie de la beauté de la vie commune avec une autre espèce.

Une opportunité d’évolution humaine

On oublie trop souvent quand on parle d’éducation canine, la place que prend le facteur humain. Quand on fait ce métier, on pense d’abord aux chiens et pourtant ce sont bien aux humains qu’on apprend le plus de choses à mon sens.

Le fait d’avoir un chien qui demande du travail, plus d’attention qu’un autre, de l’observation, des connaissances est une formidable opportunité de grandir pour chacun d’entre nous.

Que ce soit votre premier ou votre quinzième chien, il est présent dans votre vie pour vous apporter quelque chose, un apprentissage dont vous avez besoin.

Il y a des cas où même en tant que professionnels nous proposons le replacement de l’animal dans un autre foyer. Mais dans la grande majorité des cas, c’est une relation gâchée par un manque de patience, de travail ou de volonté de faire les choses. Et dans les pires des cas, c’est l’occasion avant les fêtes de « changer de chien ». On « jette » l’ancien, parce que bientôt c’est Noël, l’occasion d’en reprendre un qui lui même sera abandonné aux vacances cet été.

Alors avant même d’adopter ou d’acheter un chien, voyez ce que cela va représenter dans votre quotidien et posez vous les bonnes questions. Si vous avez le moindre doute dans le fait de pouvoir assumer un chien, abstenez vous pour mieux passer le cap plus tard. Conseil de pro qui voit trop souvent des binômes maitres-chiens malheureux.

Bérengère.

Recevez gratuitement votre guide "Comment allez-vous changer la vie de votre chien ?" !

Écrit par Bérengère PATRIA, votre éducateur/comportementaliste canin professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *