Un chien ou un enfant ?

Aujourd’hui, je reviens vous écrire un article sur un sujet qui me tient à cœur. En effet, je lutte et je lutterai pour que la cohabitation entre chiens et enfants se passe le mieux possible. Je souhaite donc réagir à cet article qui m’a été envoyé par une amie : « N’adoptez pas de chien avant d’avoir des enfants ». En résumé, cet article vous conseille de ne pas prendre de chien si vous avez un projet d’enfant ou bien de ne pas avoir d’enfant si vous avez un chien !

 

puppy-612064_640Pourquoi ?

Selon l’auteur, après la naissance d’un enfant, on n’a plus de temps du tout pour un chien. Quand on n’a pas d’enfant tout est beau tout est rose avec le chien, et dès l’arrivée de bébé, on « abandonne » le chien dans le foyer pour ne laisser la place qu’aux enfants.

Je vous laisse lire l’article pour vous faire votre propre idée de ce qu’évoque pour vous ce qui est dit.

Pour notre part, nous n’avons pas d’enfant et je ne me verrais jamais dire des choses pareilles en tant qu’éducateur canin, femme ou même future mère.

« J’aimais toujours Velvel quand j’étais enceinte. La nuit avant que l’accouchement ne soit provoqué, je me suis mise à penser à l’impact qu’aurait l’arrivée d’un bébé sur la vie de Velvel plutôt que sur la mienne. »

Déjà, s’inquiéter de la situation de son chien la veille de l’accouchement, je trouve cela très dommage et dommageable pour l’animal. Je pense que tout maître doit se poser la question bien avant le moment où l’on annonce la grossesse. C’est une préparation aussi bien humaine que canine.

« Après la naissance du bébé, nous avons fait exactement comme «on» disait de faire: John a ramené à la maison le bonnet du bébé pour que Velvel le renifle, histoire de le préparer au minuscule humain qui allait débarquer. Et c’est probablement la dernière attention que nous ayons eue à son égard. »

La dernière phrase me choque. Ne plus donner d’attention à un animal, surtout à un chien, peut avoir des dégâts considérables.

Et pourtant au fil des lignes, on apprend que le chien âgé de maintenant 13 ans est toujours adorable, une vraie chance pour cette famille. Un manque de contact peut entraîner des problèmes de comportements qui s’installeront dans le temps et qui à cet âge seront plus longs à résoudre.

L’auteur nous dit aussi qu’elle ne fait plus attention à son animal, jusqu’à en oublier ce que lui a indiqué son vétérinaire sur son état de santé.

 

love-317668_640Mon avis

Beaucoup d’exemples autour de nous montrent qu’il est tout à fait possible de concilier une vie de famille avec un animal. Le chien est vecteur de beaucoup de valeurs qu’il pourra apporter à votre enfant.

Bien sûr, ce qui vous attend est de savoir comment préparer l’arrivée de bébé en respectant son chien. C’est évident, vous n’aurez plus autant de temps pour votre compagnon à quatre pattes, mais ce temps que vous lui accorderez pourra être plus intense qu’auparavant, parce que vous savez qu’il est limité.

Pour moi, cet article que je mentionne est assez horrible, il nous indique qu’il faut faire un choix entre le chien ou l’enfant. Évidemment, un chien ignoré sera mieux dans une autre famille qui prendra soin de lui plutôt que d’être délaissé de la sorte. Cela dit, il est tout à fait possible de s’occuper correctement de son animal en étant parent.

Et oui, heureusement la majorité des chiens dans les familles avec enfants sont choyés et très bien traités.

En bref, je ne comprends pas cette personne. Peut être est-ce dû à mon métier, je me place du côté du chien ? Je ne sais pas trop ! Dites-moi en commentaire ce que vous en pensez, cela m’intéresse énormément que l’on puisse « débattre » là dessus.

 

husky-467706_640Quelques conseils en vrac avant l’arrivée de bébé

En premier lieu, vérifier que votre chien est habitué aux jeunes enfants et aux nourrissons, pour n’avoir aucun souci par la suite. Vous pouvez même lui passer des sons, des gazouillis ou même des pleurs en fond sonore pour le familiariser avec ces nouveaux bruits.

Comme je vous l’ai mentionné plus haut, l’arrivée de bébé se prépare aussi pour votre chien bien avant l’accouchement. Pour moi, il est important de mettre en place un rythme de sorties, de moments de jeux et de câlins que vous pourrez tenir même après la naissance. C’est cela qui est important pour que votre chien ne se sente pas mis de côté une fois bébé à la maison.

 

boy-244928_640Une fois que bébé est né

Il est important de ramener à la maison des affaires de la maternité qui ont l’odeur de votre enfant, pour les faire sentir à l’animal. Il commencera ainsi à s’y habituer.

Quand maman rentre de la maternité, il faut que ce soit le papa qui tienne le bébé. En effet, le chien n’a pas vu depuis longtemps sa maîtresse et risque de lui faire un accueil plus que chaleureux.

Accordez beaucoup d’attention à votre chien (friandises, câlins…) quand le bébé est présent, et moins quand l’enfant n’est pas présent. Le chien associera donc le nouveau né à un élément positif qui lui apporte quelque chose quand il est présent.

Après ces conseils, vous comprendrez peut être un peu mieux mon avis. En effet, des solutions existent pour que la cohabitation se passe à merveille alors pourquoi ne pas en profiter ?

Et vous, qu’en pensez vous ? Avez-vous des enfants ? Si oui, comment cela se passe ? Si non, comment envisagez vous l’avenir ?

À vos commentaires, j’ai hâte de vous lire…

 

Bérengère.

Recevez gratuitement votre guide "Comment allez-vous changer la vie de votre chien ?" !

Écrit par Bérengère PATRIA, votre éducateur/comportementaliste canin professionnelle.

3 pensées sur “Un chien ou un enfant ?

  • 3 mars 2015 à 19 h 33 min
    Permalink

    Je trouve ce sujet très intéressant car je me suis posée la question dès l’adoption de ma Naya, même si pour l’instant la venue d’un enfant n ‘est pas prévue. Mais je pense que ça se réfléchit en effet bien avant. Je suis tout à fait d’accord avec ta vision des choses et j’attendrai que notre chienne soit parfaitement éduquée et familiarisée à l’humain et à l’enfant pour avoir un projet de bébé (dur dur d’ailleurs avec les enfants ce n’est vraiment pas son truc). Mais une fois cette période faite, les moments de balades deviendront tellement plus agréables que je les apprécierais encore plus, et du coup je ne veux pas que la venue d’un enfant nous en prive moi et ma chienne, car ce sont des moments rien qu’à nous. Du coup, je me suis dis que je chercherai certainement qlq un pour garder mon enfant de temps en temps pour pouvoir continuer les balades avec ma chienne et continuer à lui offrir ces moments pour qu’elle ne soit pas frustrée et détendue à la maison pour que la cohabitation avec l’enfant se passe pour le mieux; mais comme je souhaite qu’elle fasse le lien bébé = qlq chose d’agréable, nous ferons aussi des petites balades tous ensemble.

    Je pense que la venue d’un enfant est qlq chose à prendre vraiment très au sérieux et se prépare donc avec un(e) comportementaliste et que le chien doit connaître sa place (apprendre au chien à ne plus monter sur le canapé bien avant le projet de bébé, et le chien devra voir le fait de garder sa place non comme une punition) et les lieux qui lui sont interdit dans la maison avant l’accouchement. Et quand l’enfant est en âge d’avoir des contacts avec les chiens et peu comprendre comment on intéragit avec eux, il est important aussi de bien lui faire comprendre ce qu’il peut faire avec et ne peut pas faire. Même si je pense en connaître les principales règles, je pense que l’enfant fera plus attention si un professionnel intervient et l’y informe. Pour cette dernière partie, petite pensée à ma nièce que tu connais déjà je crois Bérengère. En effet, ma nièce de 13 ans, qui prend souvent les chiens de ma soeur, et Naya aussi d’ailleurs, n’importe comment et même dans les moments où ils sont calmes et ne souhaitent pas être caresser…. Je pense en effet que même le plus gentil des chiens (et c’est le cas des chiens de ma soeur) peut un jour ou l’autre grogner ou « gniaquer » s’il se s’en ennuyer et que la personne qui l’embête ne comprend pas qu’il faut arrêter et c’est dans ces moments là qu’arrivent la plupart des accidents.

    En tout cas merci pour cet article 🙂

    Répondre
  • 3 mars 2015 à 18 h 37 min
    Permalink

    Bonjour,
    Pour réagir sur cet article je dirai les choses suivantes:
    Je suis maman de 2 enfants et nous avons un chien de 2 ans!!!
    Mon chien fait partie de MA famille à part entière … Je ne choisirai donc jamais de faire sans… Maintenant je ne pense pas que le choix se pose entre un enfant ou un chien car cela reste des expériences très différentes voire complémentaires…. Mais avec le recul sur l’investissement que demande l’éducation d’un chien je trouve très délicat d’avoir bébé et chiot en même temps… Après il faut comprendre que chaque femme n’est pas mère de la même façon ou peut être dépassée par les événements … Je l’entends mais ne le comprends pas forcément mais voilà c’est peut être de cela dont traite cet article sans doute maladroitement

    Répondre
  • 2 mars 2015 à 22 h 46 min
    Permalink

    Je suis d’accord avec toi on n abandonne pas son chien quand on a un enfant et à l inverse ;-).
    Pour nous la cohabitation se passe bien je fais très attention car comme tu le sais ma fille a tendance à tjs être au milieu des chiens et de les embêter et lorsqu’il y a de la nourriture ils peuvent entre eux se grogner dessus.
    Lors de nos promenades on emmenés tout le monde comme ça pas de jaloux et tout le monde étaient contents!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *