Je respecte mon chien #1 [Série sur le respect animal]

Vous me l’avez demandé suite à une de mes dernières vidéos, la voilà ma série sur le respect animal, ça commence aujourd’hui !!! Commençons par la définition du respect animal !

 

 

Le respect, ça veut dire quoi ?

En fait, ça veut tout et rien dire. Pour une raison simple et logique. Chaque humain a sa propre définition du respect animal. Pour certains un collier électrique sera normal alors que pour d’autres personnes comme moi c’est un outil barbare. Chacun ses limites, chacun ses notions, avec son vécu et ses sentiments. La base de tout est de respecter la définition des autres et encore mieux, de la respecter soi-même et pourquoi pas de s’y intéresser.

Sur cette série, on va s’arrêter au chien, vous le savez, c’est mon animal de prédilection. Du coup, c’est celui que je connais le mieux, donc on en reste à lui !

 

Ma définition du respect animal

A mon avis, respecter son chien c’est :

  • Lui permettre de vivre des choses de chien
    • Des balades en liberté
    • Des rencontres avec des congénères
    • Une alimentation de qualité
    • L’assouvissement des besoins du chien
    • Une relation respectueuse avec sa famille

 

L’amour dans tout ça

Respecter son chien pour moi c’est aussi l’aimer car il n’y a aucune honte à aimer son chien. Mais l’amour doit toujours être dans de bonnes conditions, on doit toujours se souvenir que notre chien reste un chien, que notre chien n’a pas les besoins d’un enfant ni d’un autre être. C’est un chien, et ça doit s’arrêter là.

On doit connaître les besoins de l’espèce que l’on décide d’adopter. Ce que vous faites actuellement, de lire un article sur le chien est déjà très bien. Rien que sur internet, vous avez tout un tas d’informations en accès libre. Mais après, c’est à vous de savoir faire le tri et de voir ce qui vous correspond.

 

Le bouleversement du quotidien

Un chien c’est aussi s’attendre à des bouleversements dans sa vie quotidienne, et le respect pour le chien doit vous amener à faire tout ses changements en fonction de son bien-être.

  • Accorder son agenda et les besoins de sortie de son chien. Ou si l’on ne peut vraiment pas rentrer pour promener le chien, n’hésitez pas à engager un pet-sitter pour promener votre chien à votre place.
  • Faire des sacrifices que l’on ne regrettera jamais. Comme les départs en vacances qui doivent bien mieux être travaillés, bien organisés que l’on parte avec ou sans chien.

 

En conclusion, posez vous toujours la question de ce qui se passe psychologiquement pour le chien et physiquement aussi. Si les actions ont un impact négatif sur l’un des deux, c’est que l’action doit être revue. Ce n’est certainement pas la plus adaptée à votre chien.

 

Et vous, c’est quoi votre définition du respect du chien ?

 

Bérengère.

 

 

 

Recevez gratuitement votre guide "Comment allez-vous changer la vie de votre chien ?" !

Écrit par Bérengère PATRIA, votre éducateur/comportementaliste canin professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *