Pourquoi les méthodes positives ne fonctionnent pas ?

Un titre étonnant venant d’un éducateur en méthodes positives, n’est-ce pas ? Mais il est vrai que nous ne pouvons que le constater, les méthodes positives n’ont pas le succès qu’elles devraient avoir en France, et dans cet article je vais vous dire pourquoi !

 

border-collie-672770_640Pourquoi ?

Je pense que ces méthodes ne sont pas encore assez connues car elles ne sont pas basées sur le spectacle. En effet, ce n’est que douceur et compréhension de l’éthologie du chien et non grands spectacles impressionnants.

Les méthodes positives s’arrêtent avant la limite mentale du chien, respectent son intégrité émotionnelle. C’est en ça qu’elles devraient vous impressionner et vous inspirer dans la relation à votre propre animal.

Quoi de plus beau que de connaître et prendre en compte ce que ressent votre chien,  arrêter avant le malaise pour que votre animal assimile au mieux ce que vous voulez lui apprendre.

 

Un triste constat

Un triste constat que de savoir que les méthodes traditionnelles règnent encore largement sur l’éducation de nos animaux de compagnie, que la maltraitance est le quotidien de beaucoup au nom de la sainte hiérarchie – qui depuis a été largement démentie scientifiquement -.

Pour aller plus loin dans la réflexion, je vous propose cet article très intéressant de Charlotte, gérante du blog Ethodog : L’article.

 

dogs-430192_640Ce que vous devez faire

Si vous avez contacté un éducateur ou un club et que l’on vous demande d’une manière ou d’une autre de mettre votre chien en état d’inconfort, sachez que vous devez dire non. Vous pouvez et vous devez, c’est une obligation de le et de vous préserver de cela.

Vous devez ensuite vous renseigner sur les méthodes alternatives qui existent et qui sont tout autant voire plus efficaces sur le long terme. Je vous conseille évidemment les méthodes positives. Vous trouverez pleins de renseignements sur internet dans un premier temps, et ensuite le mieux est de se diriger vers un professionnel, un vrai.

En effet, l’association de sentiments positifs à un apprentissage fait que celui ci s’ancre plus facilement et dure plus longtemps dans l’esprit de votre Truff’. Et il ne faut pas croire que positif = laxisme, au contraire, on pose des limites au chien, mais la différence est quelles sont dans un cadre clair, qu’il comprend et accepte de lui même.

 

Mon avis

Ne vous fiez pas aux images que l’on peut vous renvoyer sur internet, fiez vous à ce que vous voyez en vrai et surtout à ce que vous ressentez vis-à-vis d’une personne qui « éduque » votre chien.

Ne vous arrêtez pas au côté spectacle et tentez de vous mettre à la place du chien. On me dira anthropomorphisme mais pour moi c’est un être vivant donc un être au moins aussi sensible que nous. Grâce à l’empathie, nous pouvons nous mettre à leur place et imaginer ce qu’ils vivent. Si vous ne voudriez pas le vivre, pourquoi eux ?

 

Le côté spectacle n’est rien quand la santé mentale et émotionnelle d’un chien est en jeu, pensez-y !

 

Bérengère.

Recevez gratuitement votre guide "Comment allez-vous changer la vie de votre chien ?" !

Écrit par Bérengère PATRIA, votre éducateur/comportementaliste canin professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *