Le bilan comportemental, une étape essentielle

Quand on commence l’éducation ou la rééducation d’un chien, vous commencerez avec un professionnel par une étape plus ou moins longue mais essentielle, le bilan comportemental. Pourquoi, comment, je vous décris tout ici.

Qu’est ce qu’un bilan comportemental ?

Un bilan comportemental est l’étape par laquelle commence tout travail d’éducation ou de rééducation d’un chien. Qu’il soit chiot ou adulte, un bilan comportemental est nécessaire et doit être votre premier contact avec un éducateur canin.

Quand faire un bilan

Comme indiqué au-dessus, un bilan comportemental sera le premier contact que vous aurez avec un éducateur canin, quand vous avez décidé de travailler avec cette personne plutôt qu’une autre.

En conséquence, ce bilan est le premier rendez-vous que vous aurez ensemble.

Que vous consultiez un professionnel pour l’éducation d’un chiot venant d’arriver chez vous ou bien pour la rééducation d’un chien ayant mordu plusieurs personnes, ce bilan n’aura pas la même forme mais devra être fait quand même.

A quoi sert un bilan comportemental ?

Pour le professionnel

En procédant à un bilan comportemental, le professionnel  :

    • confirme ou non la problématique / les questions que se pose la famille
    • prend connaissance du chien, de la famille, de l’environnement
    • s’assure que l’environnement du chien et les soins apportés à ce dernier son adaptés
    • prend toutes les informations possibles et utiles pour aider cette famille. Les informations devront l’aider dans sa réflexion afin de vous aider à régler votre problématique
    • renseigne la famille au maximum sur les questions posées
    • peut rappeler des éléments inhérents à la santé / sécurité du chiot
    • définit avec la famille un nombre de séances d’éducation en rapport au travail souhaité
  • peut commencer à donner des exercices dès cette séance

Pour la famille du chien

Pour la famille, c’est l’occasion de s’assurer que le professionnel répond convenablement à ses questions, que le feeling passe avec ce professionnel.

La confiance étant un critère essentiel quand on doit choisir un professionnel pour nous guider sur le chemin de l’éducation canine.

En accueillant un éducateur canin chez vous et même avant, assurez vous que cette personne respecte les chiens dans l’éducation. Respecter un chien n’est pas lui donner des bonbons, c’est toute une philosophie. Vous pouvez trouver des éducateurs canins en méthodes respectueuses ici :  cliquez ici pour afficher la carte

Disclaimer : il peut y avoir des erreurs sur cette carte, n’hésitez pas à m’en faire part si vous avez eu une mauvaise expérience avec un de ces éducateurs, je ferai remonter l’information aux personnes gérant cette carte. 

Avant votre premier rendez-vous, faites la liste de toutes les questions que vous poserez ensuite au professionnel afin de faire le tour de tout ce que vous vous demandez.

Ensuite, en étant conscient que l’éducation d’un chien repose sur votre travail personnel, planifiez les séances à l’avance avec l’éducateur, en sachant qu’une séance toutes les 1 à deux semaines est un bon rythme à mon sens. Les séances peuvent être plus ou moins espacées suivant les besoins de votre chien et votre capacité à le faire travailler.

Comment se passe le bilan ?

C’est tout simplement un rendez-vous chez vous. Il faut le dire, l’éducateur sera bien plus concentré sur les membres humains de la famille plutôt que sur le chien, de votre point de vue lors de ce rendez-vous.

Parce que les éducateurs ont des réflexes malgré eux, avec l’expérience, nous observons le chien en même temps que nous tenons une conversation et nous nous basons sur les mimiques du chien, ses postures, ses aller et venues pour nous assurer que tout va bien. Ou au contraire, certaines interactions avec ses humains nous montrerons les difficultés rencontrées, même si son propriétaire affirme l’inverse.

Le but est d’observer, de ne surtout pas juger, afin de venir en aide du mieux possible. Les méthodes positives ne s’appliquant pas qu’aux chiens, le respect et la plus grande des discrétions doivent être la règle en éducation canine.

Au niveau de la durée, cela différera si il s’agit d’un chiot sans problème particulier ou d’un chien adulte aux grands soucis de comportement. Il faut prévoir généralement entre 1h30 et 2h mais il n’est pas rare de voir des bilans durer encore plus longtemps. Si c’est le cas, ce n’est pas mauvais signe, c’est simplement la preuve que le professionnel prend toutes les informations possibles pour vous aider.

Sous quelle forme peut se passer le bilan comportemental

De façon générale, un bilan comportemental se déroule à votre domicile, afin que l’éducateur canin voit l’environnement du chien, afin de vous conseiller si il le peut, sur ce point aussi.

Pour certains cas et selon l’éducateur, certains peuvent aussi se faire par écrit, en vidéo et / ou au téléphone, l’éducateur demandant des photos et vidéos des informations manquantes si besoin. Une nouvelle façon de travailler qui ne s’adaptera pas à tous les cas mais qui est possible.

Est-ce que je peux arrêter un bilan comportemental en cours ?

Oui, vous pouvez tout à fait si vous voyez que l’éducateur canin parle de choses qui ne sont plus valables ou qui ne vous conviennent pas, comme des méthodes d’éducation non adaptées par exemple. Personne ne devrait tolérer la violence faite sur son animal.

Par contre, sachez que l’éducateur lui aussi peut arrêter le bilan. Cela m’est personnellement arrivé qu’une seule fois, mais il est important de le mentionner quand même.

D’autres questions sur l’organisation de cours d’éducation canine ? N’hésitez pas à poser les questions en commentaire. 

Bérengère.

Recevez gratuitement votre guide "Comment allez-vous changer la vie de votre chien ?" !

Écrit par Bérengère PATRIA, votre éducateur/comportementaliste canin professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *