La période de socialisation et son importance

La socialisation est la période durant laquelle le chiot apprend à connaître son environnement. Cette période dure de la 3° à la 12° semaine de vie (environ) du chiot et passe par plusieurs étapes. Cette période est l’une des plus importantes, si ce n’est LA plus importante. C’est grâce à ces quelques semaines de vie bien maitrisées que l’on pourra amener son chien partout, sans craindre une réaction non appropriée (sur congénères, humains, milieu urbain, animaux de ferme ou sauvages…). Plusieurs acteurs ont la responsabilité de mener à bien la socialisation du chien en devenir.

 

Elevage of Ultima Blue Dream
Elevage of Ultima Blue Dream

Le rôle de la fratrie

La première socialisation du chien se fait avec les membres même de la fratrie, la mère – parfois le père – mais aussi les frères et sœurs auxquels il devra se tenir collé les premiers moments de sa vie pour maintenir sa température corporelle à un niveau satisfaisant.

La mère de la portée aura le rôle le plus important, elle va apprendre à tous les chiots de sa portée les réponses comportementales à avoir dans telle ou telle situation, et notamment via l’apprentissage de l’inhibition de la morsure.

 

Le rôle des humains lors de cette étape

Le naisseur ou l’éleveur de la portée. C’est cette personne qui a en charge le premier environnement des nouveaux-nés et qui se doit de leur apporter les meilleures chances de vie, d’adaptation à leurs prochains environnements, en souhaitant qu’ils aient la vie la plus stable possible.

Les humains qui s’occuperont des chiots, qui leur apporteront les soins et leur feront connaître des nouvelles odeurs, des nouvelles textures, des nouveaux sons.

Cette familiarisation permettra au chien de ne pas craindre les changements de vie, s’il y’en a, de pouvoir se reconstruire après un abandon ou une maltraitance, de retrouver son équilibre émotionnel. Cette situation est évidemment un extrême que tout le monde devrait éviter à l’animal, mais que l’on ne peut nier.

Et enfin, la famille du chien âgé de seulement quelques semaines, qui devra continuer et intensifier l’habituation. Par des nouvelles interactions, des autres situations, différents lieux.

 

Camillo, chien appareillé après un début de vie difficile, vous pouvez retrouver son histoire ici
Camillo, chien appareillé après un début de vie difficile, vous pouvez retrouver son histoire ici

Les différents types d’interactions nécessaires au chiot

La socialisation intraspécifique : c’est la socialisation avec les membres de son espèce, le chien apprendra les codes propres à la communication avec ses congénères. Cette socialisation permettra au chien de croiser dans sa vie des congénères de tous types (âge, poids, taille), en ne réagissant pas, en étant poli avec ce chien.

La familiarisation aux autres espèces : l’habituation aux autres espèces doit s’effectuer avec tout être que le chien sera amené à croiser dans sa vie future (chats, rongeurs, animaux de ferme mais aussi humains de tous âges).

L’habituation à son environnement : que le futur chien vive en ville ou à la campagne, il est important de lui montrer plusieurs types de lieux, afin qu’ils rentrent dans le « répertoire » du chien.

 

La vaccination

Le chiot n’est pas encore protégé par la vaccination dans cette période de sa vie , et les risques pour sa santé sont donc plus élevés qu’à la normale.

Néanmoins, il ne faut pas rater cette période très courte car elle est la plus importante dans la vie du futur chien. C’est celle-ci qui conditionnera les réactions du chien face aux différentes situations qu’il pourra croiser.

Un chien qui ne vit pas cette période a un répertoire de stimuli connus restreints et c’est donc un chien qui peut réagir de différentes manière à tout et n’importe quoi.

Des précautions sont à prendre pour socialiser un chien malgré le risque de contamination, comme rencontrer des chiens à jour de leurs vaccins et éviter les promenades dans les lieux où il y a beaucoup de déjections.

 

Manuel Merle.
Manuel Merle.

L’après période sensible de la socialisation

Bien entendu, ce n’est pas en quelques semaines que nous pourrons absolument tout montrer au chien. Le chien passant un nouveau stade de son évolution à 12 semaines de vie, le délai est bien court. Cependant, montrer le maximum de choses à votre chiot avant le stade des 12 semaines, lui donne les meilleures chance d’appréhender son environnement, et à vous les meilleures chances d’avoir à la maison un chien équilibré dont les réactions non adaptées seront limitées.

Le travail de la socialisation ou de l’habituation de votre chien se travaille tout au long de sa vie, et tout n’est pas arrêté aux 12 semaines. Le travail sur un comportement de réaction à une autre espèce est ensuite plus long mais est réalisable.

Merci aux personnes qui m’ont fait assez confiance pour me fournir les photos illustrant cet article.

Pour déposer vos commentaires, rendez-vous en fin d’article !

 

Bérengère.

Recevez gratuitement votre guide "Comment allez-vous changer la vie de votre chien ?" !

Écrit par Bérengère PATRIA, votre éducateur/comportementaliste canin professionnelle.

Une pensée sur “La période de socialisation et son importance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *