Faire du bien-être animal une réalité ou une utopie ?

Nous connaissons tous au moins un chien et sommes nombreux a en avoir un pour compagnon de vie. Cependant, en même temps que se développent des solutions pour leur bien-être, des cas de maltraitance subsistent encore et toujours, en étant à chaque fois un peu plus violents.

 

patouLe bien-être et les professionnels ?

Nous avons accès à des services canins toujours plus avancés, de la garde, de l’étude du comportement, du toilettage, de la pension haut de gamme… Et des soins médicaux sont prodigués à nos amis les chiens par des vétérinaires dont les compétences sont variables… En matière de bien-être.

Tous, nous travaillons avec nos convictions et croyances, et avec les moyens et solutions que nous souhaitons mettre en œuvre en faveur de l’animal que nous avons à aider.

Selon moi les croyances personnelles et l’état émotionnel de l’humain qui prend en charge le chien sont importants, dans le sens où peu importe nos moyens, si on a envie de travailler dans le respect de l’animal et de l’humain, nous le pouvons… Oui oui, nous pouvons travailler en toilettage sans douleur pour le chien, en éducation sans violence, et en santé vétérinaire sans stress accru pour le chien au moment de la consultation.

Vous remarquerez que beaucoup de paragraphes peuvent s’appliquer à des professionnels travaillant avec des animaux. Mais pas que, vous en tant que propriétaire d’un animal, vous devez dire non à de telles pratiques sur votre chien. Vous devez refuser le malaise de votre chien, qui peut se répercuter sur le long terme et chez vous aussi. Vous pouvez faire de la prévention vous-mêmes avec un professionnel, et vous avez le devoir de changer de professionnel, pour la santé mentale et physique de votre animal, mais pour vous aussi, être à l’aise avec cette personne en qui vous devez avoir confiance.

 

C’est bien beau tout cela, mais quand même, tu ne rêves pas un peu là ?

Si je rêve, je crois que je rêve que chaque professionnel ait une éthique et une morale à la hauteur de ce que méritent les chiens. C’est peut être trop en demander et pourtant pour moi c’est la base de mon travail avec la remise en question. Pour moi, le jour où j’aurai besoin de la violence, je fermerai boutique.

Enfin bon, tout cela peut sembler n’être que bon sentiment et peut-être impossible à envisager pour certains d’entre vous, et pourtant.

 

chatPourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

La simplicité, c’est faire en faveur de soi et des autres. Un exemple, l’année dernière, j’étais au forum du toilettage, de l’éducation canine et du bien-être Animal. Pendant que nous écoutions des conférences traitant de la bien traitance et de la sensibilité des chiens notamment, se déroulait derrière nous le concours du meilleur ouvrier de France de Toilettage canin.

Certains chiens semblaient habitués à cela, et certains s’endormaient même sur les tables sur lesquelles ils étaient depuis des heures. Mais malheureusement ce n’était pas la majorité. En effet, d’autres ont poussé des cris à se faire retourner plusieurs spectateurs et intervenants des conférences. Des pleurs, des aboiements et même certains chiens essayaient tant bien que mal d’attraper la main du toiletteur pour faire cesser les douleurs. Et c’est là que j’ai pris conscience que non, nous ne sommes pas tous en faveur de ce fameux bien-être même à cet endroit, et que l’organisation d’un concours et des règles fixées peuvent faire oublier à des intervenants que c’est d’un être vivant qu’il s’agit sous les ciseaux.

 

Simple, simple… Comment y mettre en œuvre ?

Cela peut paraître complètement « débile » à dire, mais il faut se renseigner sur le bien-être des animaux que l’on a en séance, peu importe notre métier.

Par exemple pour le chien, connaître sa façon de communiquer, qui nous permettra donc de voir son état émotionnel. Il faut logiquement éviter tout signe de stress ou de mal-être. Le malaise ne commence pas à la morsure ou au grognement, il y a d’autres signaux précurseurs, comme un regard ou une position qui peuvent nous prévenir que le chien se sent mal. Si dès ces signaux nous agissons violemment envers lui, l’agression risque d’arriver encore plus vite et violemment, alors qu’il suffirait de mettre le chien à l’aise en prenant le temps et les distances nécessaires pour faire un travail de qualité dans le respect de tous.

Parce que c’est vous aussi qui allez vous libérer d’un poids en arrêtant de travailler dans la violence (qu’elle soit physique ou mentale). Qui apprécie de travailler avec du stress, d’agir avec dureté envers un animal alors que si on travaille avec et pour eux c’est qu’on les aime quand même, non ?

 

hiltonSi je prends mon temps avec un chien, je perds du temps et de l’argent moi ?

Et bien non, je dirais même que vous allez en gagner. Alors oui, prendre des dizaines de minutes lors d’une première visite d’un chien pour le mettre à l’aise vous fera bloquer plusieurs créneaux horaires qui auraient pu être remplis par d’autres.

Mais quand le propriétaire du chien verra que son animal est bien traité, parce que c’est bien de bien traitance que nous parlons ici, et bien cette personne reviendra vous voir. Parce que c’est avec vous que son chien se sent bien, dans votre cabinet / salon / bureau de consultation / sur votre terrain d’éducation que ce chien sera à l’aise. Votre amour des animaux ne pourra être vrai que lors de séances dans le bien-être de tous.

De plus, vous serez recommandé(e) par vos clients auprès de leurs amis et familles, qui viendront aussi pour cette bien traitance que l’on ne trouve pas partout.

Et par la suite, les séances suivantes, quand le chien aura compris que votre présence et votre lieu de travail sont positifs pour lui, il sera à l’aise et bien plus enclin à travailler sur lui et pour lui. Là vous gagnerez du temps à ne pas vous battre et les rendez-vous seront plus agréables pour tout le monde.

Je pense surtout aux toiletteurs parce que le souvenir du week-end dernier est encore très présent dans ma mémoire, et je dois le dire, cela m’a choqué.

Prendre son temps pour mettre à l’aise un chien, c’est aimer la cause animale.

 

les temps ont changésComment choisir un professionnel ?

A part pour l’alimentation et la cosmétique, je n’ai trouvé aucun label français qui représente le bien-être animal dans sa totalité. Vous devez vous mêmes faire la part des choses, et personne d’autre que vous ne connaît mieux votre chien, pas vrai ?

Alors restez lors de séances, au toiletteur, demandez à rester et observer votre chien. S’il envoie des signaux de mal-être, arrêtez tout et allez chez un professionnel qui répondra à vos exigences. Un éducateur canin frappe votre chien pour le faire obéir ou le pince en vous disant que c’est pour imiter le comportement maternel ? Votre chien sait faire la différence entre vous et sa mère, alors changez d’éducateur avant que votre toutou ne développe d’autres problèmes de comportements pouvant s’avérer très dangereux pour lui et les autres.

Un vétérinaire vous propose des solutions extrêmes quand votre chien se sent juste stressé par la consultation ? Là aussi, contactez un comportementaliste pour agir directement sur l’état émotionnel et ce professionnel pourra travailler en collaboration étroite avec votre vétérinaire. L’un sur le comportement et l’autre sur la santé physique. Pourquoi se priver de cette double compétence ?

 

Conclusion

Il se peut que cet article ne soit pas assez complet malgré sa longueur, dans ce cas, déposez un commentaire si vous avez des questions, quelles qu’elles soient. Discuter, échanger, dialoguer même si vous n’êtes pas d’accord est enrichissant pour tout le monde et ouvre de nouveaux horizons.

Parlez de tout cela autour de vous, échangez vos idées et faites évoluer les choses en faveur de nos amis les bêtes, ils n’ont pas la parole qui leur manque tant, alors soyez celle là. Professionnels, particuliers, tout le monde doit s’exprimer !

Par ailleurs, pour parler de ma spécialité, vous pourrez trouver tous (ou presque) les éducateurs canins et comportementalistes exerçant en méthodes positives et amicales ici. N’hésitez pas à contacter le plus proche de chez vous pour une demande de renseignements et n’ayez pas peur d’aimer votre animal.

Je vous souhaite à vous et vos animaux, une longue vie commune sereine et dans la paix.

 

Bérengère.

Recevez gratuitement votre guide "Comment allez-vous changer la vie de votre chien ?" !

Écrit par Bérengère PATRIA, votre éducateur/comportementaliste canin professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *