Et le respect dans tout ça ?

Nous sommes à un moment où il est important pour moi de revenir à la base, que l’on réfléchisse ensemble à ce qui est important dans la relation que nous avons à l’animal, et ce fameux respect que nous disons lui apporter.

 

 

La relation souhaitée

Avec nos chiens, comme avec tout être que nous rencontrons dans nos vies d’ailleurs, nous avons le choix de la relation que nous voulons créer. Et cette relation est donc de notre responsabilité, et à 100%. Les deux choix qui s’offrent à vous avec votre chien sont les suivants :

  • Lutte permanente : si on part du constat que notre chien veut dominer le monde et renverser l’ordre à la maison en mangeant avant nous, nous partons sur les bases de cette lutte. Et à chaque moment passé avec notre animal, nous ferons attention à tout, sans vraiment se laisser aller à une complicité par peur de mal agir avec son animal. C’est un combat qui commence, un combat qui ne servira absolument personne et qui au contraire détruira cette relation que vous avez mis du temps à construire,
  • Colocation joyeuse : et oui, la vie avec un animal pour moi se doit d’être la plus joyeuse possible, sinon à quoi bon prendre un chien si celui-ci est une contrainte et un boulet à trainer ? En changeant notre perception des choses, notre vie change mais aussi celle de ceux qui vivent à nos côtés, animaux compris. C’est de cette façon que je vois la vie avec cette espèce qui n’est pas la notre, et pourtant on pourrait s’amuser à la découvrir, à l’observer, et à en apprendre un peu plus chaque jour.

 

L’éducation positive

Quand on voit la relation au chien comme un apprentissage et une expérience qui doit se faire dans la joie, on ne peut que passer par le biais de l’éducation positive pour apprendre des choses à son animal.

Cette éducation a pour principe de récompenser les bons comportements afin qu’ils se reproduisent. Et pour n’importe quel propriétaire de chien cette affirmation est vérifiable en quelques minutes. Si au moment où votre chien vous donne la patte vous le récompensez, le chien va recommencer parce qu’il a compris que ça lui apportait quelque chose.

Mais ce type d’éducation ne fonctionne pas seulement pour les demandes de base comme le assis ou le couché, elle fonctionne très bien pour ce que l’on appelle la rééducation comportementale. Des chiens agressifs, des chiens que l’on peut considérer comme dangereux de par leur comportement.

 

Juste des friandises ?

Mais attention, l’éducation positive ne veut pas seulement dire friandises. Nous nous servons des friandises pour changer l’état mental de l’animal. Nous associons une situation qui rend mal à l’aise le chien avec un élément qui le rend à l’inverse joyeux, ici la friandise mais cela peut être le jeu aussi. Par ce biais, nous changeons l’état mental du chien, ses perceptions par rapport à une situation qui aurait pu rendre le chien agressif ou au moins déclenché un comportement non adapté.

 

Positif n’est pas permissif

On entend souvent que les personnes pratiquant en méthodes positives sont des bisounours, que l’on laisse tout faire au chien. La réalité est bien plus flagrante. Nous cherchons la compréhension avant l’action. Oui, le chien ne reçoit pas de coups, en quoi est-ce grave ? Au contraire, éduquer son chien en passant par autre chose que la violence est une preuve d’une grande réflexion de votre part, et je vous en félicite !

Oui certaines personnes vous traiteront de fou ou de bisounours comme dit plus haut, et bien tant mieux, vous êtes différent parce que vous cherchez même le bien-être de votre animal, c’est le mieux que vous puissiez faire. On dit tout le temps qu’ils font partie de notre famille, mais combien traitent vraiment leur animal comme un vrai membre de sa famille ?

En positif, nous avons aussi un système de punition, c’est en cela que nous ne sommes pas permissif. Si nous ne trouvons pas de solution pour rediriger un comportement gênant, il existe la punition négative. Punitive dans le sens où on enlève quelque chose au chien. Par exemple, le chien saute pour avoir sa gamelle, on ne donne pas la gamelle tant que le chien saute. Ici on a enlevé la ressource « gamelle » pour que le chien comprenne qu’il faut rester assis pour avoir son repas.

 

Choisir un éducateur

Afin de choisir un éducateur en méthode positive, vous avez à votre disposition une carte mise à jour des professionnels. Il vous suffit alors de voir lequel d’entre eux est le plus proche de chez vous, et de le contacter.

La carte !

 

Vos devoirs

Si vous voyez qu’un éducateur canin fait preuve de violence envers votre animal ou même envers un autre chien, et même d’ailleurs un propriétaire de chien, vous avez le devoir d’agir et en plus vous avez la loi de votre côté.

Oui, difficile à croire parce qu’on ne le connaît pas assez, mais un texte de loi encadre les violences faites à un animal, et le voici :

CODE RURAL – Article L214-24 :
L’exercice des activités d’éducation et de dressage d’un animal de compagnie dans des conditions de nature à lui infliger des blessures ou des souffrances inutiles est interdit.

 

Un arrêté est venu compléter ce texte :

Arrêté du 3 avril 2014 :
L’exercice des activités d’éducation, de dressage ou de présentation au public dans des conditions et avec méthodes ou accessoires pouvant occasionner des blessures, des souffrances, du stress ou de la peur est interdit.
Il doit être tenu compte de l’âge, de la volonté à agir, du sexe, du niveau et des capacités d’apprentissage des animaux. La tranquillité et le repos des animaux doivent être respectés.

 

La loi est de votre côté, et il est du devoir de tous de protéger les animaux, avec les moyens qui sont disponibles.

Et vous, à quel point vous respectez votre animal ?

 

 

Bérengère.

Recevez gratuitement votre guide "Comment allez-vous changer la vie de votre chien ?" !

Écrit par Bérengère PATRIA, votre éducateur/comportementaliste canin professionnelle.

2 pensées sur “Et le respect dans tout ça ?

  • 15 novembre 2016 à 10 h 42 min
    Permalink

    Tous vos conseils sont très utiles et rassurants. Merci beaucoup.

    Répondre
    • 19 novembre 2016 à 16 h 58 min
      Permalink

      Merci beaucoup à vous de votre commentaire, ça fait énormément plaisir !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *