Le chien parfait n’existe pas

Dur à dire, et pourtant il faut bien qu’on se le dise, et surtout que l’on en prenne conscience. C’est un sujet très important dans la vie de chacun d’entre nous, et on s’en rend compte quand on aide les maîtres de chien à accueillir un nouveau chiot.

 

Les bons souvenirs restent gravés

Et heureusement ! Nous nous souvenons des choses que nous avons apprécié, notamment dans notre enfance et il est très courant qu’un chien nous ai marqué de part sa « perfection ». Il obéissait bien, il écoutait, il aimait sa famille, il se laissait faire même si on lui tirait les oreilles. Bref, le chien idéal et qui était un de nos meilleurs amis. Sa perte a été terrible et c’est aussi souvent le premier deuil auquel on a à faire face.

 

La recherche continue

Et quand on grandit ou quand on accueille un autre chien, on s’attend immanquablement à retrouver cela. On s’attend à avoir une relation de la même qualité et un chien qui réagit bien à ce qu’on lui demande.

Seulement, quand on est enfant ou adolescent, il y a des choses dont on ne se rend pas compte, et c’est bien normal.

 

pexels-photo-69372Les choses que l’on ne sait pas encore

Quand on est petit, on ne se rend pas compte du « taux de bonheur » du chien. On voit juste qu’il réagit bien mais on ne voit pas si il est heureux de le faire. Maintenant, grâce aux signaux d’apaisement, vous pouvez le voir, et c’est un premier point très important.

En parlant de langage canin, nous ne voyons pas non plus si le chien est stressé ou non en compagnie de son maître, notamment à cause des méthodes d’éducation employées. En sachant que les méthodes dures font des chiens qui obéissent à mon avis comme des robots, mais qui ne se sentent pas bien en eux-mêmes.

On passe seulement des bons moments généralement avec un chien quand on est petit et c’est bien normal que ce soit cela qui reste quand on grandit. Ce chien était bien certainement formidable, mais comme tout le monde, pas parfait.

 

Maintenant vous savez

Vous avez les capacités d’apprendre à comprendre votre chien et maintenant en grandissant vous devriez savoir ce qu’il est acceptable ou non de faire subir à un animal.

On sait qu’un enfant qui tire les oreilles d’un chien ou même les poils s’expose à un danger. Alors que peut-être nous le faisions petit, mais maintenant c’est à nous d’empêcher nos enfants de ne pas le faire et surtout d’expliquer pourquoi.

Adaptez aussi les méthodes d’éducation à ce que nous savons des chiens, cela a bien évolué en seulement quelques années car le chien est devenu un sujet d’étude bien plus abordé.

 

Avoir un chien au top

Maintenant, vous pouvez adapter votre chien à ce que vous attendez de lui.

Pour cela :

  • faites la liste de ce qu’il est important qu’il sache faire
  • imaginer la vie que vous voulez qu’il ait
  • faites vous aider d’un professionnel pour en connaitre plus et éduquer de façon positive
  • éduquer en douceur
  • habituez le à tout
  • passez des bons moments !
  • soyez patient
  • profitez !

A vous de jouer !

 

Bérengère.

Recevez gratuitement votre guide "Comment allez-vous changer la vie de votre chien ?" !

Écrit par Bérengère PATRIA, votre éducateur/comportementaliste canin professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *