La cause des problèmes de comportement canins

Titre accrocheur, n’est-ce pas ? Et pourtant, je pense bien vous dévoiler là une cause qui pour moi est une des principales concernant les problèmes de comportement canin. Avez-vous une idée de quoi il s’agit ?

 

Les humains, ces guides

Toute personne ayant un chien le sait, nous sommes le guide de notre animal dans sa vie, et il compte sur nous, il a besoin de nous pour évoluer dans notre société.

En partant de ce constat, il est donc facile à comprendre que notre comportement peut influer celui de notre animal, pour le meilleur… Ou malheureusement, pour le pire !

 

pexels-photo-47389

Nous, en faute ?

Et oui, malheureusement depuis bientôt trois ans, je vois souvent que l’humain a une grande place dans les soucis de comportement de nos chiens. Attention, je ne vous mets pas tous les problèmes sur le dos, la question ici est vraiment d’évaluer quel peut être notre implication dans ces phénomènes.

Par exemple, le rythme de vie que nous « imposons » à notre animal par la force des choses peut très bien lui aller, mais d’autres peuvent en être perturbés. Je pense notamment aux personnes qui laissent le chien seul à la maison pendant une dizaine d’heures par jour, des fois même en cage. Chez certains chiens, cela va se traduire par des destructions, des pleurs ou des aboiements, de l’auto-mutilation…

Autre exemple : les méthodes d’éducation. Il n’est pas rare que les méthodes violentes développent chez le chien des stratégies d’évitement, où le chien fait tout pour éviter une punition sévère plutôt que de faire les choses pour son propre plaisir. Les méthodes d’éducation violentes peuvent aussi développer des comportements violents chez le chien. Il n’est pas rare d’en voir certains « attaquer » avant qu’il ne se passe quoi que ce soit, car l’humain a été associé à du négatif dans son cerveau !

 

La remise en question de mise

Il est de notre devoir d’adapter au maximum la vie de son chien aux besoins de ce dernier, tout simplement. Je comprends bien que nous devons tous travailler pour vivre. Pour revenir à l’exemple du chien qui reste seul assez longtemps, le maître pourrait penser à engager un pet-sitter par exemple, pour venir faire une ou plusieurs promenade(s) à son chien, en plus d’ajouter des jouets d’occupation.

Adaptez aussi vos méthodes d’éducation, posez vous la question de ce que peut bien ressentir votre animal en face d’un de vos comportements. Il n’est pas humain et nous ne sommes pas chiens. Il faut avoir un langage commun. Comme votre chien ne parlera jamais français (ou sinon envoyez moi vite une vidéo !), c’est à nous de faire l’effort de le comprendre et de ne pas le mettre dans une situation qui peut le rendre mal à l’aise. Renseignez-vous notamment sur les signaux d’apaisement, cette vidéo est assez complète (source : Cynopsis) :

 

 

Alors, qu’attendez vous pour faire au mieux avec votre animal ? Lancez vous dans l’aventure de la compréhension, vous ne le regretterez jamais !

 

Bérengère.

Recevez gratuitement votre guide "Comment allez-vous changer la vie de votre chien ?" !

Écrit par Bérengère PATRIA, votre éducateur/comportementaliste canin professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *